Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • : Mon blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Il me permet, en même temps, de mettre en ligne mes différentes activités pédagogiques à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis. De temps en temps, je présente quelques personnalités fortes de l'UGB qui ont gagné mon estime grâce à leur engagement pour la connaissance.
  • Contact

Profil

  • Bouna Ahmeth FALL
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans. 
Actuellement ses recherches portent sur les relations Intergroupes et les représentations sociales. Dans la société wolof sénégalaise, il mène des études qui s'intéressent aux phénomènes liés aux hiérarchies sociales (groupes dominants et dominés, et dynamiques de l'identité sociale).
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans. Actuellement ses recherches portent sur les relations Intergroupes et les représentations sociales. Dans la société wolof sénégalaise, il mène des études qui s'intéressent aux phénomènes liés aux hiérarchies sociales (groupes dominants et dominés, et dynamiques de l'identité sociale).

Ce blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Bonne lecture!

Recherche

Articles Récents

Liens

28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 14:16

BOUNA.jpg

 

Première définition.

 

" Au sens général, permet aux hommes de vivre ensemble et constitue le fondement de la cohésion sociale."

 

Ce terme dont l’usage est assez répandu dans les sciences socio-anthropologiques a été abordé par les premiers penseurs du social dans sa dimension politique. Thomas Hobbes, John Locke ou Jean-Jacques Rousseau, notamment se sont interrogés sur la nature des institutions qui permettaient de maintenir la cohésion de la société. /Il n’existe pourtant pas, à proprement parler, de définition sociologique du terme de lien social. L’expression est utilisée par Emile Durkheim comme synonyme de solidarité sociale. Selon lui, les formes du lien social sont différentes dans les sociétés traditionnelles caractérisées par la solidarité mécanique et dans les sociétés modernes caractérisées par la solidarité organique. // La question du lien social peut être abordée également sous l’angle des relations entre les individus au travers du concept de sociabilité développé par Georg Simmel. Selon lui, les individus s’intègrent à la société grâce à la multitude de relations et d’échangent qu’ils entretiennent avec un réseau de parents, d’amis, de relations de travail, etc. Georg Simmel oppose le lien sociétaire au lien communautaire dans la distinction qu’il opère entre communauté et société. // Certains auteurs considèrent qu’il existe trois dimensions au lien social : le lien marchand, le lien communautaire et le lien politique. // La crise du lien social conduit à la montée de l’exclusion ou à l’anomie. » (Alpe et alii, 2005, art. « Lien social »

 

Seconde définition.

 

"Ce qui rattache les individus et les groupes les uns aux autres. Il peut s’agit de liens directs (ou relations "primaires") basés sur l’interconnaissance : lien conjugal, familial, relations amicales, relations de voisinage, etc., ou de liens indirects tissés par la médiation d’institutions complexes : monde professionnel, associations, syndicats, partis, etc. "

 

Trois types de liens jouissent d’un statut particulier dans les sciences socio-anthroplogiques : l’échange marchand (le commerce, vecteur de relations), l’échange non marchand (circulation de biens symboliques, l’échange des femmes dans les sociétés traditionnelles, etc.), enfin le lien politique basé sur des sentiments de solidarité dans une collectivité nationale. [...] Depuis le debut des années 1980, on évoque fréquemment le "relâchement des liens sociaux" ou encore la "perte du lien social". Sont tour à tour invoqués la crise de l’institution familiale (fragilisation du couple, instabilité de la cellule nucléaire), le chômage massif, la précarisation des emplois et le déclin de la place du travail, la déstructuration de communautés locales, l’individualisation des expériences et des trajectoires, etc. [...] » (Échaudemaison, 1989, 2003, art. « Lien social »)

 

Source: ian.eschstruth@laposte.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires