Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • : Mon blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Il me permet, en même temps, de mettre en ligne mes différentes activités pédagogiques à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis. De temps en temps, je présente quelques personnalités fortes de l'UGB qui ont gagné mon estime grâce à leur engagement pour la connaissance.
  • Contact

Profil

  • Bouna Ahmeth FALL
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans. 
Actuellement ses recherches portent sur les relations Intergroupes et les représentations sociales. Dans la société wolof sénégalaise, il mène des études qui s'intéressent aux phénomènes liés aux hiérarchies sociales (groupes dominants et dominés, et dynamiques de l'identité sociale).
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans. Actuellement ses recherches portent sur les relations Intergroupes et les représentations sociales. Dans la société wolof sénégalaise, il mène des études qui s'intéressent aux phénomènes liés aux hiérarchies sociales (groupes dominants et dominés, et dynamiques de l'identité sociale).

Ce blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Bonne lecture!

Recherche

Articles Récents

Liens

31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 11:34

CIMG0442

 

 

 

Les sociétés paysannes – Henri Mendras

 

  • Le paysan et la nature

La lecture d’un paysage permet de décrypter les différentes empreintes qui se sont succédés que un même sol. L’équilibre entre la population et les ressources qu’elle tire de la nature est toujours instable à partir du moment où est atteint un certain degré d’exploitation du milieu.

  • Le paysan, l’éleveur et l’arbre

Le paysan sédentaire lutte contre les hautes futaies et taillis. Le cultivateur itinérant essarte une clairière, la brûle, cultive la terre jusqu’à épuisement et laisse les arbres reconquérir le sol.

La forêt qui fait peur opposée à la forêt domestiquée.

En Méditerranée : élevage et cueillette à la lisière de l’agriculture paysanne. L’histoire agricole de l’Europe se résume une lutte entre l’agriculture et la forêt.

  • L’équilibre entre les ressources et peuplement

La surcharge d’hommes entraîne une surcharge de pâturages, mais surtout une transformation du système d’exploitation généralement par l’intensification des cultures.

  • Habitat et habitation

L’habitat désigne, pour hommes et animaux, l’aménagement d’un lieu pour en faire une « demeure » à la fois habitation, retraite, atelier de travail et cadre de vie.

  • Le paysan, produit de la technique et du droit

L’habitat se complète par son terroir, terme qui désigne l’ensemble des terres aménagées pour la culture et l’élevage par une collectivité donnée. Le terme de finage désigne l’espace occupé et « juridiquement » possédé par une collectivité, quel qu’en soit le mode d’appropriation.

Un système de culture est une combinaison de cultures et d’élevages qui doit répondre à deux exigences et respecter deux contraintes :

-          une exigence technique : entretient de la terre ;

-          une exigence sociale : échanges oui production de produits nécessaires ;

-          une contrainte technologique : perfectionnement de l’outillage ;

-          une contrainte naturelle : fertilité des sols et conditions climatiques.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires