Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • : Mon blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Il me permet, en même temps, de mettre en ligne mes différentes activités pédagogiques à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis. De temps en temps, je présente quelques personnalités fortes de l'UGB qui ont gagné mon estime grâce à leur engagement pour la connaissance.
  • Contact

Profil

  • Bouna Ahmeth FALL
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans. 
Actuellement ses recherches portent sur les relations Intergroupes et les représentations sociales. Dans la société wolof sénégalaise, il mène des études qui s'intéressent aux phénomènes liés aux hiérarchies sociales (groupes dominants et dominés, et dynamiques de l'identité sociale).
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans. Actuellement ses recherches portent sur les relations Intergroupes et les représentations sociales. Dans la société wolof sénégalaise, il mène des études qui s'intéressent aux phénomènes liés aux hiérarchies sociales (groupes dominants et dominés, et dynamiques de l'identité sociale).

Ce blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Bonne lecture!

Recherche

Articles Récents

Liens

20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 17:26

CIMG0396

Contenu des programmes section LCA

LICENCE L1, L2 et L3

 

 

Intitulé du cours : Connaissance de la société africaine-Wolof 2

 

Type

 

Niveau

Année

Semestre

Crédits/ETC

Volume Horaire

Code

Obligatoire

Licence

2

1

3

39 H CM+TD

SALCA 235

 

Pré-requis : Aucun

Objectifs

 

La première partie du cours vise à explorer la société wolof en analysant ses  forces et ses faiblesses.  Nous soutenons que « ce qui fait valeur » dans la société wolof se dévoile à mesure que les acteurs sociaux découvrent « ce à quoi ils tiennent » dans l’action commune.

A la fin de cette partie, les étudiants pourront entamer le travail, de déconstruction des concepts, nécessaire à l’élaboration d’une nouvelle problématique de la culture wolof dans une dynamique de mutations sociales.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contenu

 

 

Première partie : Forces et faiblesses de la société wolof dans une dynamique de mutations sociales

 

Chapitre I : Les différents capitaux de la société wolof

Chapitre II : Les enjeux sociaux de l’usage de la violence dans la société wolof

Chapitre III : Oralité, oraliture et tradition orale en pays wolof

Chapitre IV : Les pratiques mystiques dans la société wolof

 

Deuxième partie : En cours d’élaboration

 

Chapitre I :

Chapitre II : 

Chapitre III : 

Chapitre IV :

 

Méthode d’enseignement

Cours magistral + travaux dirigés

Méthodes d’évaluation

Les apprentissages sont évalués par :

·         Contrôle continu : note (s) CM + note (s) TD/2 ;

·         Examen final

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Références Bibliographiques

Documents récents

Jean-Pierre Delas et Bruno Milly. Histoire des pensées sociologiques, Paris. Dalloz, 1997. 

Michel Lallement.  Histoire des idées sociologiques, Paris, Nathan, 2000.

Anna Marie Diagne (sous la direction de). Communication Wolof et Société Sénégalaise. Héritage et Création. Paris, Harmattan, 2011, 554 p

Abdoulaye Bara Diop. La famille wolof. Tradition et changement, Paris, Karthala, 2000.

Abdoulaye Bara Diop. La société  wolof. Tradition et changement : les systèmes d'inégalité et de domination Paris, Karthala, 2012, 360p.

Lamine Ndiaye, Parenté et mort chez les Wolof : traditions et modernité au Sénégal, L'Harmattan, Paris, 2009, 340 p.

Malick Ndiaye. L’éthique ceddo et la société d’accaparement, tome 1, Presses Universitaire de Dakar, Dakar, 1996, 411p.

Assane Sylla. La philosophie morale des wolofs, IFAN-UCAD, Dakar, 1994, 220p.

 

 

Documents anciens

Boubacar Ly, L’honneur et les valeurs morales dans les sociétés ouolof et toucouleur du Sénégal. Étude de sociologie, Paris, université de Paris-I, 2 vol., 1966, 574 p. (thèse de 3e cycle)

Diao Momar Mbaye, Étude du système foncier traditionnel chez les Wolof du Cayor au Sénégal (Son évolution sous l’impact des régimes du lamanat, de la monarchie, de l’Islam et de la colonisation), Paris, mniversité de Paris, 1973, 295 p. (mémoire EPHE

Mansour Mbaye, Le Pouvoir dans les contes wolof, Dakar, université de Dakar, 198? (mémoire de maîtrise)

Mamadou Niang, La Théorie des obligations chez les Wolofs, Université de Paris, 1967, 127 p. (mémoire)

Mamadou Niang, Structures parentales et stratégie juridique du développement.(Etude appliquée aux Wolof de la République du Sénégal), Paris, université de Paris, 1970, 264 p. (thèse de 3e cycle)

Mamadou Niang, Systèmes matrimoniaux africains (Le mariage wolof), Paris, Laboratoire d'anthropologie juridique, 1970, 79 p.

Mamadou Niang, La Notion de parenté chez les Wolofs, Bulletin de l'IFAN, t. XXXIV, série B, no 4, octobre 1972, p. 802-825

 Ousmane Silla, Les Castes dans la société ouolof. Aspects traditionnels, persistances actuelles, Paris, mémoire EPHE, 1965, 213 p.

Mbaye Thiam, La Chefferie traditionnelle wolof face à la colonisation : les exemples du Jolof et du Kajoor, 1900-1945, Dakar, université de Dakar, 1986, 387 p. (thèse de 3e cycle)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires