Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • : Mon blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Il me permet, en même temps, de mettre en ligne mes différentes activités pédagogiques à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis. De temps en temps, je présente quelques personnalités fortes de l'UGB qui ont gagné mon estime grâce à leur engagement pour la connaissance.
  • Contact

Profil

  • Bouna Ahmeth FALL
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans.
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans.

Ce blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Bonne lecture!

Recherche

Articles Récents

Liens

3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 23:55

BOUNA-copie-2.jpg

 

Permanence et dynamiques de la ruralité dans le monde d'aujourd'hui

 

La ruralité exprime une permanence[1] : celle des sociétés agrariennes et/ou pastorales, permanence fondée sur :

 

- l'enracinement dans un lieu ou dans un espace, plus ou moins fondé sur une sacralisation des liens entre la société et la terre (celle où les ancêtres ont vécu), et des croyances animistes très anciennes et plus ou moins vivaces aujourd'hui ;

 

- et, une conception de l'année fondée sur le « temps rond » des saisons et leur renouvellement.

 

A l'inverse des sociétés dites « urbaines », souvent ouvertes à une relation à d'autres villes, à l'outre mer éventuellement, la vie rurale se caractérisait autrefois par des relations limitées à l'espace proche des villages voisins ayant des coutumes juridiques semblables, par exemple des « pays » ou des fractions de pays, des unités topographiques relativement contraignantes et génératrices d'organisation particulière de l'exploitation du milieu physique.

On peut dire que, autrefois, la ruralité était une somme d'altérités, avec des supra-modèles dominants variés renvoyant à des « civilisations » anciennes (Asie du Sud, Asie chinoise, monde méditerranéen, Afrique subsaharienne, etc...).

 

Aujourd'hui, la tendance d'ensemble est plutôt à l'uniformisation des comportements des sociétés rurales, dans un monde de plus en plus ouvert et interdépendant, et dans lequel la ville et les communications jouent un rôle majeur.

 



[1] Michel lesourd, http://www.georouen.org/IMG/pdf/LGO612_Cours_Mondes_ruraux_Lesourd_M.pdf

Partager cet article

Repost 0

commentaires