Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • : Mon blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Il me permet, en même temps, de mettre en ligne mes différentes activités pédagogiques à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis. De temps en temps, je présente quelques personnalités fortes de l'UGB qui ont gagné mon estime grâce à leur engagement pour la connaissance.
  • Contact

Profil

  • Bouna Ahmeth FALL
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans.
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans.

Ce blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Bonne lecture!

Recherche

Articles Récents

Liens

28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 10:33

                                                                                

       BOUNA-copie-2.jpg   

 

 

                ERMURS                               Equipe de Recherche sur les Mutations du Rural Sahélien

                 

                    LA JOURNEE MONDIALE DE LA PHILOSOPHIE

A L’UNIVERSITE GASTON BERGER DE SAINT-LOUIS

(République du Sénégal)

 

 

LA PHILOSOPHIE ET LES CULTURES AFRICAINES

           Saint-Louis, jeudi 02 décembre 2010

 

 

 

 

Appel à communications

 

 

Le thème choisi par l’UNESCO pour sa huitième célébration de la Journée mondiale de la philosophie est La philosophie, la diversité culturelle et le rapprochement des cultures. Mais il ne faut point oublier que l’année 2010 a été déclarée Année internationale du rapprochement des cultures. C’est pour ces deux raisons que l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal a décidé de participer à cette célébration mondiale en invitant tous ceux qui s’intéressent à la philosophie à méditer, réfléchir et débattre sur le sujet que voici :

 

 

PHIILOSOPHIE ET CULTURES AFRICAINES

 

     Si l’Unesco a publié en 2001 une Déclaration universelle sur la diversité culturelle et adopté, quatre années plus tard, une Convention sur la promotion et la protection de la diversité des expressions culturelles, l’Afrique, quant à elle, a adopté une Charte culturelle africaine en 1976 et a promulgué, une trentaine d’années après, une Charte de la renaissance culturelle africaine (2006). Entre temps, l’ISESCO (Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture) a adopté en 2004, une Déclaration islamique sur la diversité culturelle.

     C’est dire que le monde entier est à l’heure de la culture et que l’UNESCO, conformément à sa mission dans le système des Nations Unies, peut, à juste titre, être considérée comme le véritable fer de lance de la conscience culturelle du monde actuel.

     La philosophie, elle, a toujours eu des « démêlées »  avec la culture. Née d’une culture à un certain moment, elle n’a pas arrêté d’investir toute autre culture que l’histoire des hommes a placée à sa portée. C’est aussi le cas des cultures africaines et il peut être intéressant de saisir l’opportunité de cette célébration mondiale de la philosophie pour interroger à nouveaux frais ces cultures africaines et le style de pensée philosophique sur les rapports complexes qu’ils entretiennent les uns avec les autres, avec notre complicité souvent inconsciente.

     Mais cette journée mondiale de la philosophie n’aspire pas seulement à donner aux philosophes professionnels et à leurs auditeurs habituels l’occasion de se voir entre eux pour s’adonner à leur commune passion ; l’objectif que vise l’UNESCO est de favoriser le contact entre les philosophes et le grand public. Celui des autres sciences, certes, mais celui de toutes les autres composantes de la cité qui ne doutent pas, le plus souvent, de tout ce que l’esprit philosophique est en mesure de leur apporter.

     Les communications qu’attendent les organisateurs de cette journée mondiale de la philosophie devront avoir les caractéristiques suivantes :

 

-         Considérer les cultures africaines dans une perspective philosophique (ce qui ne nécessite pas que l’on soit d’abord philosophe soi-même) ;

-         Accorder au moins autant d’attention aux interrogations portant sur les cultures africaines et leurs multiples interconnexions qu’aux réponses toutes faites que proposent nos diverses traditions culturelles ;

-         S’exprimer dans un style simple et clair susceptible d’être compris par un intellectuel de niveau moyen ;

-         Avoir 8 à 12 pages au maximum (police 12, interligne 1 et demi).

 

     Les personnes qui souhaitent soumettre une communication sont invitées à envoyer aux adresses indiquées ci-dessous et le 25 novembre 2010 au plus tard, délai de rigueur et par courrier électronique

 

-         Le titre de leur communication ;

-         Un résumé de 12 à 20 lignes ;

-         Une adresse électronique en cours de validité,

-         Une adresse de domicile précise.

 

     Tous les textes pertinents qui parviendront au Secrétariat de la journée mondiale seront retenus et publiés dans les Actes. Mais étant donné que nous ne disposons que d’une journée, le comité scientifique choisira les textes qui seront présentés sous forme de communications.

     Toutes correspondances seront envoyées à :

-         Dr Bouna Ahmeth FALL,   E-mail bounafall@yahoo.fr   

-         Dr Sambou NDIAYE          E-mail ndiays@gmail.com     

    

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires