Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • : Mon blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Il me permet, en même temps, de mettre en ligne mes différentes activités pédagogiques à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis. De temps en temps, je présente quelques personnalités fortes de l'UGB qui ont gagné mon estime grâce à leur engagement pour la connaissance.
  • Contact

Profil

  • Bouna Ahmeth FALL
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans. 
Actuellement ses recherches portent sur les relations Intergroupes et les représentations sociales. Dans la société wolof sénégalaise, il mène des études qui s'intéressent aux phénomènes liés aux hiérarchies sociales (groupes dominants et dominés, et dynamiques de l'identité sociale).
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Dix Huit ans. Actuellement ses recherches portent sur les relations Intergroupes et les représentations sociales. Dans la société wolof sénégalaise, il mène des études qui s'intéressent aux phénomènes liés aux hiérarchies sociales (groupes dominants et dominés, et dynamiques de l'identité sociale).

Ce blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Bonne lecture!

Recherche

Articles Récents

Liens

12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 20:13
Université Gaston berger de Saint-Louis
Ufr de Lettres et Sciences humaines
Section de sociologie

Rapport de soutenance de mémoire de maîtrise

Mademoiselle Maïmouna Camara a soutenu son mémoire de maîtrise en sociologie le Mercredi 7 Mars 2007 à 17H à la salle C 23 de l’Ufr de Lettres et Sciences humaines devant un jury composé de :
Monsieur Gora Mbodj Professeur titulaire en sociologie, Président du jury
Monsieur Abdoulaye Niang Maître de conférences en sociologie, Rapporteur
Monsieur Bouna Ahmeth Fall Docteur en sociologie, examinateur
La recherche effectuée par Mademoiselle Camara porte sur « La fuite des jeunes cerveaux du SENEGAL : le cas du départ des étudiants de l’UGB en France »
Dans sa présentation orale, Mlle Camara a d’abord tracé le cadre théorique de son travail et l’intérêt de son sujet en insistant sur les principales raisons qui poussent les étudiants à vouloir poursuivre leurs études à l’étranger ; la principale étant la recherche d’un équilibre socioprofessionnel. Elle a ensuite abordé sa problématique tout en mettant en exergue ses principaux résultats. Enfin, elle s’est appesantie sur les perspectives de sa recherche.
Prenant la parole, le Pr. Abdoulaye Niang note la qualité du travail de recherche ainsi que celle du document écrit. Il interroge la candidate sur quelques raisons qui poussent les étudiants à s’exiler en France.
A son tour Docteur Bouna Ahmeth Fall remercie le Pr. Niang de l’avoir associé à cette soutenance et insiste sur le plaisir qu’il a pris à lire ce mémoire. Il intervient ensuite sur l’opérationnalisation des concepts effectuée par l’impétrante et discute quelques résultats présentés par la candidate en l’invitant à plus de nuances sur la problématique fort complexe de la fuite des jeunes cerveaux.
S’exprimant en dernière position, le Pr. Gora Mbodj dit l’intérêt qu’il a eu à lire ce travail et axe son intervention sur des aspects formels et de fond. Au plan formel, il note quelques insuffisances, à vrai dire mineures. La candidate a tendance à négliger quelques détails méthodologiques. Cette Posture est certainement due à la fatigue et à une forte envie de conclure le travail pour rester dans les délais d’inscription au DEA de sociologie. Sur le fond, il exprime le souhait d’une meilleure prise en charge de certaines questions essentielles notamment la qualité des enseignements à l’UGB et ses implications dans l’exode des jeunes cerveaux ou la relation complexe entre la formation universitaire et l’emploi. Ces quelques réserves n’entament pas l’impression très positive qui se dégage selon lui de ce travail.
Mademoiselle Maïmouna Camara répond à toutes ces interpellations de manière pertinente en reconnaissant les insuffisances de son travail et promet des efforts plus soutenus dans ses futurs travaux.
Délibérant, le jury a salué la bonne volonté de l’impétrante et son apport personnel malgré la relative complexité du sujet. Il a tout de même suggéré des améliorations au niveau de la forme et de la présentation du document.
Pour ce travail, le jury reconnaît Mademoiselle Maïmouna Camara digne du grade de Maître ès Lettres et Sciences humaines en lui décernant la note 17/20 avec la mention Très Bien et les félicitations du jury.

Ont signé :
Monsieur Gora Mbodj Professeur titulaire en sociologie, Président du jury
Monsieur Abdoulaye Niang Maître de conférences en sociologie, Rapporteur
Monsieur Bouna Ahmeth Fall Docteur en sociologie, examinateur

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr. Bouna Ahmeth Fall - dans sociologie rurale
commenter cet article

commentaires