Présentation

  • : Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • : Culture
  • : Mon blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Il me permet, en même temps, de mettre en ligne mes différentes activités pédagogiques à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis. De temps en temps, je présente quelques personnalités fortes de l'UGB qui ont gagné mon estime grâce à leur engagement pour la connaissance.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Profil

  • Sociologie des civilisations rurales au Sénégal
  • Famille
  • Bouna Ahmeth Fall est sociologue. Il a été formé de la Première année au Doctorat à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal. Très attaché à cette institution, il y enseigne les sciences sociales depuis Quinze ans.

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Catégories

Recommander

Recherche

Blog de Bouna Ahmeth Fall Docteur en sociologie rurale Université Gaston Berger Saint-Louis/Sénégal

Ce blog cherche à vulgariser la sociologie rurale au Sénégal. Bonne lecture!
Samedi 5 avril 2014 6 05 /04 /Avr /2014 12:32

CIMG2007

 

Université Gaston Berger de Saint-Louis

UFR des Civilisations, Religions, Arts et Communication (CRAC)

Section Langues et Cultures Africaines(LCA)                                                                                 

Licence II

 

Connaissance de la société africaine-Wolof

 

CM:  Dr. Bouna Ahmeth Fall

TD: Dr. Mouhamedoune Abdoulaye Fall

 

Année académique 2013-2014

FICHE N° 4

THEME : La philosophie morale des wolofs

Travail à faire :

Vous exposerez la philosophie morale des wolofs en insistant sur les faits suivants :

1)      elle vise à défendre l’intérêt du groupe contre l’intérêt individuel par l’énoncé des devoirs envers soi-même et des devoirs envers les autres ;

2)      elle est constituée  d’une « règle du jeu », d’une conduite de vie, d’un ensemble de choses à faire et de choses à ne pas faire, avec l’idée que celui qui respecte cette « voie » sera récompensé d’une manière ou d’une autre par rapport à celui qui s’en écarte.

Lectures conseillées et résumées ci-dessous :

1)      Marcel Conche. Le fondement de la morale. Paris, PUF, 2003, 148p.

Selon Conche Les morales collectives (celle des Gaulois, des Aztèques, etc.) s'expliquent mais sont sans justification universelle, chacune étant relative à une collectivité particulière, pour laquelle elle est simplement la morale " qu'il lui faut " (Durkheim). Les éthiques consistent en déontologies particulières (éthique du journaliste, du médecin, etc.), ou, comprises philosophiquement comme arts du bonheur, dépendent de tel ou tel système particulier (celui de Spinoza, celui d'Épicure, etc.). Mais la morale des droits de l'homme peut être fondée universellement. On montre qu'elle se fonde non sur telle ou telle croyance, religion ou système, mais sur cet absolu qu'est le rapport de l'homme avec l'homme dans le dialogue. Les morales collectives et les éthiques valent à condition, d'abord, qu'elles n'y contreviennent pas

Afficher plus

Réduire

 

2)      Vladimir Jankélévitch, Traité des vertus ; Le paradoxe de la morale. Paris, Seuil, 1989 (Réédition), 192p.

La pensée morale de Jankélévitch ramène à une vie vécue selon l'ordre du cœur puisque ce dernier, et lui seul, constitue la vraie structure d’acte de sa philosophie. Son combat était de faire reconnaître le primat absolu de la morale sur toute autre instance.

3)      Assane Sylla. La philosophie morale des Wolofs.  IFAN - UCAD – Dakar, 1994, 220 p.

 

Chez les Wolofs, la morale est a) vécue et renvoie au vécu quotidien, b) sociale et socialisante, c) un code d'honneur, d) un code de la paix.

Table de conduites

·         Etre maître de soi, pour pouvoir conserver dans la joie comme dans l’adversité, les qualités du gor (homme de bien)

·         Faire preuve en toute circonstance des qualités du gor, c'est-à-dire :

- être yiiw : correct et estimable dans son complet et dans son langage

- être gore : honnête et capable de faire face à ses devoirs sociaux et surtout aux sacrifices qu’ils peuvent impliquer

- être mandu, être capable de résister à la tentation, et par conséquent, mener une vie au dessus des fautes et péchés qui dégradent l’individu et le rendent indigne de l’estime et de la confiance de ses nawle (ses égaux).

 

 

CIMG2007


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés